Vous avez une demande ? Je peux vous aider !

CONTACTEZ MOI

Les perturbations géobiologiques

Notre environnement physique à la surface de la terre est régi par différentes données :

La force de gravitation, cette force qui nous maintient au sol et dont les mécanismes échappent encore à notre compréhension.

Le champ magnétique terrestre qui nous protège, grâce aux ceintures de Van Allen, des bombardements de protons, neutrons et électrons venant de l’espace.

L’atmosphère qui filtre une part importante des rayonnements ionisants et les autres forces qui agissent à distance sous forme de rayonnements qui viennent du cosmos et ensuite de la terre.

Les rayonnements provenant de la terre sont soit induits par des phénomènes de résonance du rayonnement cosmique, soit ils sont propres au corps terrestre et à sa constitution.

Concernant le rayonnement solaire, il n’est détecté qu’en partie par nos sens en tant que lumière et chaleur. Il représente néanmoins une infime partie du rayonnement cosmique.

C’est dans cette magnifique orchestration qu’est rendue possible la vie, qui comme nous le rappelle, Georges Lakhovsky au début du 20 ème siècle, lorsque conjointement à la découverte des rayonnements cosmiques, nous indique que tout est vibratoire et que le phénomène de la vie n’est maintenu que par l’oscillation cellulaire.

Les chromosomes sont ainsi les circuits oscillants en résonance avec ces rayonnements.

Cette compréhension des processus vitaux nous amène à considérer la maladie comme étant un désordre vibratoire généré par les incidences de ces rayonnements dues à ce que l’on nomme les perturbations géobiologiques.

Les biophysiciens et les géobiologues sont là pour nous rappeler que nous vivons dans un savant mélange de rayonnement favorable à la vie de part notre environnement et que toute incidence à celui-ci générera des désordres.

Les processus vitaux utilisent des liaisons ou des communications physico-chimiques tel que le fonctionnement du système endocrinien qui sont extrêmement sensibles à certain rayonnement, incidence de rayonnement ou ondes électromagnétiques.

Une onde, même de très faible intensité selon sa fréquence pourra ainsi avoir une incidence grave sur les phénomènes vitaux.

Les failles souterraines, les veines d’eau ou courants d’eau souterrain, les cheminées cosmotelluriques et les réseaux géobiologiques sont autant d’évènements qui pourront induire ces incidences.